Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Girls in Hawaii - Cirque Royal (21.11.13)

Publié le 23 Novembre 2013

Après quelques concerts qui l'ont fait voyager en Europe (dont le Pukkelpop) et.. en Chine, Girls In Hawaii retrouvait une salle belge ce jeudi 21 novembre. Deux même, puisqu'un AB a été ajouté le lendemain d'une date au Cirque Royal "sold out" à la vitesse de l'éclair.

Et la salle est déjà bien remplie pour écouter les Bruxellois de Robbing Millions. Deux-trois morceaux qui ne dépareilleraient pas à la radio, mais comme le fait bien remarquer un des chanteurs en lançant son EP dans le public, "vous n'entendez notre musique nulle part!" Leur mix psyche-funky est sympa donc (comme ces deux musiciens en short...!) mais trop disparate pour vraiment faire "Waaaw!".

"Waaaw", par contre, c'est ce que nous a inspiré "Wars", le premier morceaux de la set-list des Girls In Hawaii. Et, dans la foulée, les poils de se dresser de plus belle sur "Not Dead". Le cornet de téléphone est toujours bien là, avec comme toile de fond un superbe Everest (du nom de leur dernier album) qui s'illuminera plus d'une fois. Un décor simple mais classe. Comme le groupe en fait.

A 21 heures tapantes, il y a de beaux sourires sur scène et dans le public. Pas nécessairement démonstratifs ou hilares, mais simplement beaux. L'histoire du groupe sera à jamais marquée par le décès du batteur Denis Wielemans en 2010, et si le public ne peut s'empêcher de penser à lui, imaginons ce qu'il en est du groupe. Celui-ci est fidèle à lui-même. Même quand ça rocke sec et qu'Antoine (le frère de Denis) se met à même la scène devant le public, cela se fait dans un cadre. Ils n'ont pas besoin d'en faire des tonnes pour faire passer leur musique, leurs émotions. Des chansons qui semblent "parfaites" tant elles sont cohérentes; tant chaque son, chaque instrument apporte quelque chose à un ensemble qui fait rêver, sourire, réfléchir, pleurer.

Leur sens du partage aussi, avec la présence sur scène d'An Pierlé pour deux morceaux. De quoi faire encore monter l'indice "charme" de la soirée. Mais s'il y avait pas mal de jolies filles dans la salle, tout le monde n'avait d'yeux que pour les Girls. Et pour cet Everest légèrement embrumé mais scintillant de mille étoiles pendant un poignant "Misses".

Même topo entre les chansons. "Alors, c'est vous les 1600 plus grands fans bruxellois des Girls in Hawaii? Bin oui, c'était bien la première date ici." Sympa. Et sincère, comme avant "Found In The Ground" et le sprint final. "Cette chanson (issue de leur premier album "From Here To There", "un nom imprononçable" comme dit plus tôt pendant le concert) est pour vous. Nous étions vraiment contents de voir que la salle affichait complet aussi rapidement et nous tenons également à vous remercier pour toutes vos marques d'affection."

A la fin des 95 minutes de concert, le public les a chaleureusement remerciés. Et là, ils se sont un peu plus lâchés (comme pendant le final de "Flavor") devant les caméras et les appareils photo, en prenant rendez-vous pour le lendemain. Des images de triomphe modeste qu'on reverra dans les mois à venir pour un groupe qui touche les étoiles dans le ciel musical.

Commenter cet article