Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De White Hart Lane à "Top of the Pops"

Publié le 7 Février 2013 in Sport-musique

Glenn & Chris. C'est sous ce nom de scène que les deux internationaux anglais de Tottenham ont investi les charts anglais (12e position) en 1987 avec leur plus que "cheesy" electro-romantico-new wave single "Diamond Lights". Ce qui leur a valu un passage à Top of the Pops, la célèbre émission hebdomadaire de la BBC. Une performance qui a fait parler d'elle dans tous les pubs d'Angleterre!

Tout a commencé par un événement organisé par un de leurs sponsors à Coventry. A la fin de la soirée, il y avait un groupe "live"... "On avait bien picolé et on est montés sur scène", déclarait Chris Waddle en 2009 au site internet du journal "The Guardian". "Un de nos amis, qui connaissait un peu le monde de la musique, nous a dit qu'on était pas mal. Il nous a mis en contact avec Bob Puzey, un compositeur en vogue. Après l'enregistrement, on a trimé pour trouver un label. On ne s'attendait donc pas à un tel accueil, on faisait plein d'interviews et les gens nous demandaient des autographes plus souvent sur leurs disques que sur des ballons de foot. On s'est bien amusé à faire ce single, mais on nous a pas mal charrié avec ça..."

Des deux, c'est plutôt Glenn Hoddle qui avait le chantant, comme il l'admettait au site anglais fourfourtwo.com. "J'ai toujours beaucoupe aimé la musique. Je chantais à la maison, ce qui rendait ma femme et mes enfants malades. Pendant "Top of the Pops", j'étais à mon aise mais Chris était pétrifié... Il regardait anxieusement à gauche et à droite et s'accrochait littéralement à son micro! C'était un de ces moments irréels où on se demande "Mais qu'est-ce qu'on fout ici...?"

Pour Waddle, c'était l'extase: "Participer à "Top of the Pops", c'était dix fois plus stressant que de jouer un match à Wembley! Taper dans la balle c'est notre métier; ici c'était complètement différent pour nous. La BBC nous a demandé de venir parce qu'elle ne voulait pas diffuser le clip, "trop mauvais" selon eux."

Ce bon petit succès commercial a donné envie aux deux compères de remettre le couvert. Toutefois, faute de promotion suffisante (Hoddle venait de signer à Monaco), leur deuxième single "It's Goodbye" ne se retrouvait finalement pas dans les bacs. Pas découragé (ou comme souvent en quête d'un amusement excentrique, que ce soit sur ou en-dehors des terrains), Waddle enregistrait en 1991 "We've got a feeling " avec Basile Boli. "Pour l'argent et pour le fun. On m'avait déguisé dans le clip, c'était affreux... Mais on était numéro un en Albanie..."

Le mot de la fin pour dire que Waddle aime toujours "prendre le micro dans un karaoké après quelques bières, mais vous ne m'entendrez jamais chanter "Diamond Lights""...

Chris Waddle et Glenn Hoddle ont atteint la 12e place dans les charts anglais avec "Diamond Lights"

Commenter cet article