Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fête de la Musique (22.06.13)

Publié le 28 Juin 2013 in Concerts

On passerait pour un mytho en disant que c'était la toute grosse "Fête" de la musique samedi passé à Bruxelles. Changement de lieu (de la Place des Palais à l'esplanade du Cinquantenaire) et météo limite pourrave étaient pour beaucoup dans cette désaffection populaire qui se confirmait malheureusement toute la soirée. L'affiche était pourtant "éclekchtique" (aaah les Inconnus...) et promettait d'être sympa.


Les Bruxellois de Montevideo donnaient le coup d'envoi. Leur deuxième album "Personal Space" est dans les bacs depuis quelques mois et contient quelques morceaux fort recommandables, même si on a souvent l'impression de réentendre des mélodies de pubs et de jingles TV des années 80. On a pensé apercevoir Lara Chedraoui (Intergalactic Lovers), venue coller sa voix chaleureuse sur la version studio de "Fate And Glory", mais c'était un mirage. Jean Waterlot assurait donc seul la partie vocale de ce single sautillant qui a fait son chemin des deux côtés de la frontière linguistique. Tiens, parlons-en un peu de ce Jean Waterlot...

Il applique à la lettre le manuel de "comment se comporter sur scène lorsqu'on chante dans un groupe un peu pop-alternatif": cheveux dans le vent, bouche à moitié ouverte genre "je suis en plein trip", monter sur la batterie, faire un solo inspiré... en solo puis devant son guitariste, taper dans les mains, haranguer le public ("Vous chantez ou quoi? Ouais! I can't hear you! One more time everyone! Are you ready? Come on!" alors que ce dernier cherchait uniquement à ouvrir son parapluie ou mettre son k-way pendant la drache. C'était comme s'il avait appuyé sur "Play" et qu'il ne pouvait plus arrêter d'exécuter son numéro. Maintenant, il l'assume parfaitement, et c'est tout à son honneur.


Un bon apéritif (ce n'est que le début...) avant BRNS (prononcer "Brains"), un des meilleurs groupes belges du moment. L'album "Wounded" est sorti récemment et ne recueille que des louanges; mais cela fait pas loin de deux ans que les quatre cocos tournent en concerts et festivals. On a droit ici à un savant mélange entre Wu Lyf et Foals, en empruntant tantôt les cris maîtrisés des premiers et les zigs zags des seconds. Il y a des des montées en puissance et des moments d'apaisement parfaitement maîtrisés... Et quelle exécution en live!

Entre le bassiste intello, le chien fou multi-instrumentaliste, le chanteur-guitariste qui devient tout rouge quand il hurle et le batteur au look patibulaire mais diantrement habité, l'équilibre est parfait sur scène. Certes, certaines chansons se ressemblent pas mal, mais cela veut aussi tout simplement dire que le set est de qualité. En voilà qui méritent sans conteste le petit buzz qui se créé autour d'eux actuellement.


La pluie, l'invité à moitié surprise, est présente dans le ciel bien gris, à l'opposé de la musique festive de La Chiva Gantiva, un groupe dont les membres sont colombiens mais basés à Bruxelles. Le public réagit malgré tout. Mais nous avons la chance de regarder tout cela protégés en-dessous des arcades de l'Autoworld, un verre de sangria à la main et des boulettes d'agneau dans l'autre. Au menu du reste de la soirée: du saumon, du carpaccio, de la mousse... Eeeeuh; La Grande Sophie, et ses fans qui ont eu du courage (non, non, ce n'est pas si foireux comme jeu de mots). Avec de telles gouttes, elle aurait mérité un public plus nombreux tant elle essayé de transmettre sa bonne humeur.

On passera les musicos américains (from Chicago) de Hypnotic Brass Ensemble (huit cuivres avec un physique de "hip-hoppeurs") et on terminera la soirée avec les beats et surtout le jeu de lumières très réussi du Français Agora. Rendez-vous l'année prochaine, avec on l'espère quelques rayons de soleil...

Commenter cet article