Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Indochine - "Tes yeux noirs"

Publié le 18 Octobre 2012 in Hééé mais c'est...

...Helena Noguerra qui danse dans "Tes yeux noirs" d'Indochine? Eh bien oui...

S'il n'y avait pas écrit au début "Un film de Gainsbourg", on aurait pu également être étonné de voir l'homme à la tête de chou se dandiner maladroitement à côté des Sirkis and co. Mais il s'agit donc bien d'Helena Noguerra qu'on peut reconnaître ici, la (demi-) soeur de Lio un peu chanteuse, un peu actrice, un peu présentatrice télé, un peu écrivain mais 100% sourire. Elle a toujours très placidement expliqué comment elle avait atterri au milieu de ce chantier... dans tous les sens du terme: alors qu'elle venait d'obtenir un autographe de Nicola Sirkis à la sortie de l'Ancienne Belgique, il lui dit qu'elle ressemble à Lio. Réponse par l'affirmative et proposition de figurer dans un clip acceptée.

Et voilà la jeune fille de seize ans embrigadée pour trois jours de tournage en studio et à la gare de l'Est. A la vue du résultat, on peut dire que le réalisateur était quant à lui plutôt à l'ouest. "Il était sympathique, mais déjà très alcoolisé, et un peu confus au niveau professionnel on va dire" expliquait-elle en substance au site internet www.tetedechou.com "Il avait parfois du mal à savoir quel plan on avait fait et il confondait Nicolas et Stéphane, les jumeaux: un coup il filmait l'un mais après il engueulait l'autre, parce qu'il croyait qu'il venait de le filmer."

"Les mecs d'Indochine étaient plus vieux que moi, ils faisaient leur clip et ils étaient investis là-dedans d'une autre manière, alors que moi j'étais là un peu en touriste (...) J'avais seize ans, j'étais donc pas du tout dans un truc réel. Nicolas trouvait surtout que Gainsbourg me parlait mal, parce qu'il me disait "bouge ton fion!" mais moi, ça ne me choquait pas, parce que c'était la manière dont il avait l'habitude de parler à la télé, donc je n'étais pas surprise, et je savais que ce n'étais pas dirigé contre moi en particulier."

Un train, des enfants qui font signe, des échafaudages, des pas de danse foireux, puis surtout Gainsbarre lui-même qui se retrouve, clac! comme ça, en train de fumer à côté des membres du groupes. "Y'a pas d'histoire, on ne comprend pas ce qui se passe (...) C'était très bizarre, mais c'était en fait des trucs de Gainsbourg, des images qui lui étaient passées par la tête en écoutant la chanson. (...) Mais le clip n'est pas très beau. Il est moche, même!"

Bah, quand tu "bouges ton fion", il n'est pas si moche que ça finalement...

Commenter cet article