Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Miss Kittin - Les Nuits Botanique (03.05.13)

Publié le 7 Mai 2013 in Concerts

Une météo des plus clémentes, les différentes salles occupées, les marches d'un Botanique joliment réaménagé remplies: pas de doute, les Nuits 2013 ont pris leur envol vendredi dernier.

Au programme de l'Orangerie, rien de mécanique (et encore...) mais bien de l'électrique, avec un "live" de la revenante Miss Kittin. En guise de prélude, on a apprécié les rythmes bien balancés entre guitare et machines des "Fouck Brothers". Les Belges, conscients qu'ils jouaient "à l'heure de l'apéro", auraient peut-être davantage convaincu en condensant un peu leurs morceaux, histoire d'éviter un sentiment de répétition. Une fort bonne mise en jambes toutefois.

Nous n'avons pas pris ces dernières à notre cou pour éviter les beats méchamment "club british" du Londonien "Stay+", mais la qualité du set diminuait au fil des minutes. Le remix de "The Boy is Mine" de Brandy et Monica étant la goutte qui a fait déborder la pint. Il était pourtant bien motivé, balançant sa tête dans tous les sens et en éclusant les canettes de bières les unes après les autres.

Ambiance bien différente avec l'entrée de Miss Kittin dans une salle bien garnie. Masque de fantôme de l'opéra sur le visage et grande cape blanche sur le dos, un des symboles de l'électro des années 2000 arrivet au son de "Cosmic Love Radiation", issu de son dernier album. Sorti il y a quelques jours, "Calling From The Stars" a d'ailleurs récolté de jolies critiques.

Avouons-le tout de suite, nous n'avons pas été tout à fait convaincus par le tour de chant de la Miss. Maladroit parfois: une chorégraphie douteuse devant le micro à pied, puis vite!, passage au micro de la table de mixage. Ridicule même quand elle se cache derrière un paravent pour changer de tenue et réapparaître (sans la mettre à son avantage...) dans une tenue d'infirmière. Par exemple, un "Happy Violentine", délicieusement glauque à la radio, est en est devenu une petite soupe manquant d'épice.

Par contre, les autres anciens morceaux étaient plus péchus:"Silver Screen Shower Scene" (avec "Vogue" de Madonna en intro), "Madame Hollywood", "Rippin Kittin" ou "Franck Sinatra" ont réveillé d'excellents souvenirs et fait bouger un peu le public. Et miracle, en fin de set, elle se lâche: "Je ne sais pas si vous avez remarqué quelque chose, mais ça fait dix minutes que je n'ai qu'un côté de mon casque qui marche! Quitte à se bousiller l'oreille, autant que ça serve à quelque chose!". Un peu de spontanéité qui faisait plaisir à voir au bout d'une concert trop... mécanique (on y revient...).

Et de miauler furieusement une dernière fois "Kittin is High". Un grand sourire et un "Je saigne de l'oreille... mais la Belgique est grande!" plus tard, elle quittait la scène, avec malgré tout la satisfaction du travail accompli.

Commenter cet article