Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Hickey Underworld - Botanique (18.12.12)

Publié le 26 Décembre 2012 in Concerts

De retour après une longue tournée britannique en première partie de Two Gallants, les Anversois de The Hickey Underworld occupaient la scène de la Rotonde mardi passé. Un concert dont on avait un peu peur qu'il ne tombe comme un cheveu dans la soupe, coincé entre la fin de cette tournée et la soirée organisée par le groupe au Trix d'Anvers le vendredi 21 pour célébrer la fameuse fin du monde.

Et les craintes se sont avérées plutôt fondées. Arrivée dans un Bota quasi désert, pas de première partie, vingt minutes de retard sur l'horaire annoncé, moins d'une heure de concert sans rappel. Georgios le bassiste est revenu sur scène après le dernier morceau et a donné un... morceau d'explication: "Voilà, les circonstances étaient difficiles ce soir... Comme vous l'avez vu, notre batteur Jimmy est toujours blessé (NDLA1: il a été victime d'un accident de la route il y a quelques semaines). Félicitations (NDLA2: il applaudit) à Damien, un Bruxellois d'ailleurs, qui l'a remplacé ce soir. The Sha-la-lee's a également dû renoncer (NDLA3: pour cause de maladie dans la famille de l'un des membres de ce groupe de blues rock) . Et on n'a pas vraiment de morceau typique pour un rappel (NDLA4: mais deux full albums quand même...). Donc voilà, vous aurez droit à une réduction à notre prochain concert et rendez-vous au bar! Salut!"

Nous étions donc assez loins de leur enthousiasme à l'AB en février dernier, où ils avaient sans problème rempli le Club pour le lancement de leur CD (voir http://www.lacapitale.be/334448/article/culture/musique/2012-02-23/faites-du-bruit-pour-the-hickey-underworld ). Et pourtant, il n'y avait pas grand chose à redire sur la qualité de la prestation purement musicale.

"Whistling" et "The Frog", issus de leur deuxième album "I'm under the house, I'm dying", ont donné le ton d'un concert sans trop de fioritures. Pas beaucoup de bla-bla non plus, si ce n'est pour encourager la centaine de spectateurs (fifty-fifty niveau linguistique) à se rapprocher de la scène et se demander pourquoi tout le monde était si calme... "C'est bizarre... C'est parce qu'on est mardi ou quoi?"

Bonnet rouge vissé sur le crâne, le chanteur Younes semblait donc également trouver la soirée "bizarre"...Le doublé "Blonde Fire" / "Future" Words" du premier album a par exemple de nouveau donné entière satisfaction. "Of Asteroïds And Men... Plus Added Wizardry" était lui longuet au milieu et a terminé un set tout en contraste: le côté "je-m'en-foutiste" des gaillards est tout juste compensé par le punch et les mélodies débordantes de puissance de leurs chansons.

Sinon, leur concert de "Fin du Monde" (avec de nombreux "guests" d'autres groupes belges comme School is Cool, Intergalactic Lovers ou The Van Jets) était apparemment une belle tuerie. Tant mieux pour les présents à Anvers... Nous, on s'est contenté de bonne musique balancée un peu à la va-vite... et on a hérité de la pintje pleine du chanteur... C'est déjà ça...

The Hickey Underworld - Botanique (18.12.12)
The Hickey Underworld - Botanique (18.12.12)
Commenter cet article