Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Electric Guest - Botanique (24.09.12)

Publié le 26 Septembre 2012 in Concerts

Electric Guest était de retour au Botanique ce lundi soir, quelques mois après avoir fait parler d'eux lors des dernières Nuits Botanique... La "running joke" du jour, même chez les fans, était en effet de savoir si les Californiens feraient mieux que leur quarantaine de minutes de concert en mai dernier. Logique quand on n'a qu'un album de ne pas en faire des plombes, mais la manière était plutôt je-m'en-foutiste selon les présents.

Pour se chauffer, Last Dinosaurs, un groupe australien dont le premier album est "un sérieux candidat à l'élection de l'album de la décennie" selon une citation relayée par le site du Bota. On va se dire que ladite décennie ne vient que commencer. Les quatres (jeunes) lascars semblent également avoir quelques problèmes avec leur montre: ils dépassent rapidement la petite file devant l'entrée de l'Orangerie pour s'installer à la va-vite sur scène régler leurs instruments. "On était en train de manger au resto-bar, et on vient de nous dire que c'était à nous...!" Leur power-indie-Vampire Weekend-pop est gentille... Euh, cette dernière chanson, ils l'ont pas déjà jouée?!

Vient alors le moment qu'attendait une Orangerie honnêtement garnie: l'entrée sur scène d'Asa Taccone et de ses compères. Il est 21h03. Grands sourires, cool vibe attitude et déhanchés dignes d'une grenouille en train de faire la danse des canards. Pas illogique de rester dans le monde animalier quand son guitariste/claviériste est le sosie de la "tortue" Christophe Willems. Le chanteur se rappelle bien le concert en mai, c'était yahou génial, dans la Rotonde là-bas, et il espère que tout le monde va bien. Il faudra pourtant attendre quelques chansons et "American Daydream" pour trouver un peu de consistance dans une prestation qui sera dans l'ensemble assez creuse, malgré des chansons plutôt voire très sympas.

Suivront plic-ploc une inédite, les huit minutes de "Troubleman" et donc "This Head I Hold", attendue par beaucoup. Peut-être fallait-il balancer leur fameux tube un peu plus tôt, histoire de réveiller les foules? Un rappel comme les vrais groupes de scène, et il est 21h52 lorsque le groupe dit au revoir. Pas tout à fait, puisque ses membres se promèneront encore de longues minutes dans les allées du Bota, répondant à toutes les sollicitations des fans. C'est déjà pas mal en fin de compte...

Pas assez de consistance malgré des chansons fort sympas

Electric Guest - Botanique (24.09.12)
Commenter cet article